Pourquoi as-tu souhaité faire du bénévolat ?

Cette année m’a particulièrement touchée concernant la précarité de ce que l’on pense être des acquis, que ce soit en termes de soutien, de relations humaines, de rôle de chacun dans notre société ou encore même de pouvoir d’achat.

Lors du 1er confinement en mars, j’ai participé spontanément à une entraide active qui s’est mise en place au sein de mon voisinage avec divers dépannages. Il a impliqué petits et grands et est allé, comme on peut l’imaginer, de la confection de masques à l’échange de plantes ou courses alimentaires en commun… Puis nous sommes chacun très vite retournés à nos rythmes et préoccupations de vie « classique».

Si j’ai souhaité devenir bénévole et faire quelque chose avec un résultat concret dans une association, c’est que je crois réellement en cet engagement citoyen dans un collectif avec un but commun et ainsi redonner plus de sens à mes actions au quotidien.

Pourquoi choisir le ZEF ?

Le ZEF est un lieu de vie dont les activités ponctuelles (café débat, soirée jeux, concerts, écriture…) comme celles au long court (ateliers restauration, bricolage, jardinage & vie du lieu) me plaisent et m’intéressent personnellement.

Ce type de lieu ouvert à l’ensemble des habitants participe significativement du dynamisme et de la vitalité de nos territoires. Il offre à certains d’entre nous un nouveau lien social essentiel qui peut pourtant être amené à disparaître.

Le ZEF dans ta vie ?

D’abord j’ai cru que mon agenda professionnel ne me permettrait pas ce type d’engagement associatif, or le bénévolat au ZeF est totalement libre et flexible. Les outils mis en place pour la co-organisation sont précieux et permettent de répartir la présence des bénévoles en fonction des besoins de l’association, de nos envies et de nos compétences.

Pour commencer, j’ai choisi de contribuer principalement au groupe des « Toqués » et de prêter mains fortes à la réalisation de la petite restauration, gâteaux, diners, brunchs… proposés chaque semaine. La cuisine est avant tout un hobby, c’est une activité plurielle de la confection au service et qui invite au partage quoi que nous réalisions !

J’y consacrais jusqu’alors +/- 3 demies journées/soirée par semaine parce que mon agenda me le permet ; j’y ai fait et j’y fais de superbes rencontres que j’aime à entretenir ! Sans oublier que j’acquière de nouvelles connaissances et même compétences à chaque atelier.

Naturellement se sentir moteur dans une action collective éveille mon intérêt général pour son organisation. Que l’on parle des futures plantations, programmations d’ateliers, gestion des achats ou référencement des produits, réfection du site internet ou encore actions collectives et futurs partenariats, tout m’intéresse ! L’essentiel est d’y trouver son rôle et là où l’on se sent le plus à même de contribuer.

Avec ce nouveau confinement nous sommes contraints de fermer les portes du ZEF, ce qui ne nous empêche pas de réfléchir à ce que nous pourrions proposer pour poursuivre le lien mis en place avec les habitants de Brunoy et alentours. Je ne peux pas cacher avoir hâte que ce lieu de vie ré-ouvre rapidement !